Les combattants de la guerite - legitim-norma.ru

Quand les Anglais espionnaient la

Cet attaché militaire rêve de s'illustrer sur le terrain, et il enrage de passer ses journées à rédiger des mémorandums sur l'effort de guerre américain. «Loin d'être découragé par nos mises en garde, Bennett, poursuit l'auteur du rapport, souhaite entrer dans la clandestinité et a même émis le désir de continuer à résider en Allemagne après la guerre.» S'agit-il d'une. L'idée d'assassiner le dictateur ne prend corps qu'à partir de 1941, quand la guerre devient vraiment mondiale. Avant, on juge sans doute que le procédé est déloyal et qu'il provoquerait une riposte de même nature qui compliquerait l'existence des dirigeants alliés. L'artilleur français ou britannique qui l'aurait envoyé ad patres n'aurait d'ailleurs pas su qu'il rendait un service signalé au genre humain. Une seule vie soustraite. Un obus qui déviait de quelques millimètres de sa trajectoire, et, vingt ans plus tard, les 40 millions d'humains massacrés au cours de la Seconde Guerre mondiale auraient vécu sans savoir à quel péril ils.

Pendant trois ans, elle répertorie et classe les renseignements les plus ténus. On apprend ainsi que le coiffeur du Führer parle italien et que le préposé du bureau de poste de Berchtesgaden est amputé d'un bras. On apprend aussi que Hitler est un lève-tard qui emploie ses nuits à parcourir des ouvrages de vulgarisation pour combler ses lacunes d'autodidacte (dans la seconde partie de la guerre, les désastres provoqués par ses fulgurances stratégiques ne laissent plus guère de place à ce type de lecture. Des spéculations un peu vaines qui tiennent au fait que l'esprit se révolte devant la disproportion obscène entre la cause et l'effet, les ruminations d'un déclassé monomaniaque et les charniers de 1945. Plusieurs kilos de plastique sont fixés le long des rails, une trentaine de minutes avant le passage du convoi. En fait, un train de troupiers en route pour le front de l'Est devance de peu celui du Führer.