Les fugitifs francis veber - legitim-norma.ru

Les Fugitifs - Francis Veber - SensCritique

François Pignon a tous les défauts : il est un peu voire extrêmement crétin, d'une maladresse congénitale et s'avère à l'usage un véritable aimant à embrouilles. François Pignon a un talent inou, qui lui a valu une longévité remarquable pour un personnage de fiction : il est drôle à pleurer.

Celui-là est sans doute le moins pimpant des trois mais il reste largement au dessus-de la moyenne, grâce, évidemment, aux deux comédiens, qui n'en sont pas encore à jouer leur propre caricature.

\ françois Pignon et son otage Jean Lucas (Gérard Depardieu) sont traqués par la police François Pignon : \ tout ça parce que j'ai raté un hold-up? \ jean Lucas : \ tout ça parce que j'en ai réussi quatorze connard!

Il faut tout de même reconnaitre que l'intrigue use et abuse du tandem Gérard Depardieu (ancien braqueur décidé à se ranger des cagoules) / Pierre Richard (néophyte du hold-up qui en est à sa troisième apparition après La Chèvre et, les Compères. Francis Véber, lui, ne retrouvera la patate que douze ans plus tard avec. Le Dîner des cons). Il y eut une époque, dans les années 1980, où Francis Véber réalisait des bons films. Ca tombe bien : Les fugitifs appartiennent à période bénie de la comédie, rapide et amusante.

François Pignon, personnage cré par Francis Veber en 1971 a été interprété par une pléiade d'acteurs : depuis Jacques Brel (L'emmerdeur en passant bien sûr par Pierre Richard (Les compères et Les fugitifs diffusé ce par France 4 à 20h50 par une interprétation culte de Jacques Villeret (Le dîner de cons) en passant par Daniel Auteuil (Le placard) jusqu'à Gad Elmaleh.

Vidéo sur Les fugitifs francis veber