Les grosses tetes hier - legitim-norma.ru

Les Grosses Têtes sur France 2 : Bouvard reste le plus fort

"Tu parles! Oui, on se connaît. Quand on m'a proposé de venir là, je me suis dit : est-ce que j'ai un assez grosse culture. Quand j'écoutais Christophe qui n'en foutait pas beaucoup, je me suis dit 'c'est bon je peux y aller a répondu le producteur. "Regardez Christophe Dechavanne. Souris-moi Christophe. Tu peux me regarder a lancé Gérard Louvin, avant que les autres chroniqueurs, intrigués, demandent ce qui était arrivé entre les deux. "Il m'a cassé les couilles, c'est bon a expliqué l'animateur, et d'ajouter que ce n'était pas une affaire d'argent ou de sexe qui était en cause. "On n'a pas la même notion de petit frère lui alors répondu Christophe Dechavanne. Quelques instants plus tard, Laurent Ruquier a demandé à Gérard Louvin s'il était proche des animateurs dont il produit les émissions.

Hier après-midi, Laurent Ruquier présentait un nouveau numéro des ". Grosses têtes \" sur, rTL. Autour de la table, l'animateur avait réuni Christophe Dechavanne ou encore Gérard Louvin. Au début de l'émission, Laurent Ruquier a demandé au nouveau chroniqueur s'il connaissait l'animateur avant de venir. "Il a été mon producteur à l'époque, où il y avait des complications avec TF1. J'avais trouvé un homme qui parlait très bien à ma place s'est souvenu Christophe Dechavanne avant que Gérard Louvin précise que c'est "son petit frère". Vous n'allez pas nous faire chier maintenant à la radio a conclu Christophe Dechavanne. Ecoutez. "Je ne sais pas ce que j'ai fait de mal. J'ai fait que l'aimer et l'aider a déclaré Gérard Louvin. Christophe Dechavanne lui a alors donné les raisons : "T'as un petit peu ouvert ta gueule à la télé à tort et à travers. Il a dit des choses désagréables". "Je n'ai rien dit de méchant a confié le producteur. "On en parlera après, c'est bon! Vous avez fait des règlements de comptes à la télé pendant des mois.