Les z amours ex - legitim-norma.ru

Tristan Corbi re : Les Amours jaunes

Mon amante Mavait dit : «Je noublierai pas.». Javais une amante là-bas Et son ombre pâle me hante Parmi des senteurs de lilas. Peut-être Elle pleure. Eh bien : chante, Pour toi tout seul, ta nostalgie, Tes nuits blanches sans bougie.

Des papiers? Non, non, Dieu merci, cest cousu! Album? Ce nest pas blanc, et cest trop décousu. Bouts-rimés? Par quel bout?. Et ce nest pas joli! Un ouvrage? Ce nest poli ni repoli. Rien. Elle restait là, stupide, Nentendant pas sonner le vide Et regardant passer le vent. Là : vivre à coups de fouet! Passer En fiacre, en correctionnelle ; Repasser à la ritournelle, Se dépasser, et trépasser!. Il ne naquit par aucun bout, Fut toujours poussé vent-de-bout, Et fut un arlequin-ragoût, Mélange adultère de tout. Du je-ne-sais-quoi. Mais ne sachant où ; De lor, mais avec pas le sou ; Des nerfs, sans nerf ; vigueur sans force ; De lélan, avec une entorse ; De lâme, et pas de violon ; De lamour, mais pire étalon.

Prodigue comme était lenfant Du Testament, sans testament. Brave, et souvent, par peur du plat, Mettant ses deux pieds dans le plat. Coloriste enragé, mais blême ; Incompris. Surtout de lui-même ; Il pleura, chanta juste faux ; Et fut un défaut sans défauts.

Trop broché pour être relié. De la copie? Hélas non, ce nest pas payé! Un poëme? Merci, mais jai lavé ma lyre. Un livre?.Un livre, encor, est une chose à lire!. Sauf les amoureux commençans ou finis qui veulent commencer par la fin il y a tant de choses qui finissent par le commencement que le commencement commence à finir par être la fin la fin en sera que les amoureux et autres finiront par commencer à recommencer par ce commencement qui aura fini par nêtre que la fin retournée ce.

Vidéo sur Les z amours ex